Placé veut faire «bouger» le Sénat 

le
0
L'élu écolo a obtenu du PS une modification du règlement intérieur pour former un groupe.

Pour l'écologiste Jean-Vincent Placé, tout juste élu sénateur de l'Essonne, «le Sénat est une maison accueillante, mais difficile à bouger, y compris pour nos amis PS et communistes, qui y ont pris de bonnes habitudes...». Invité mardi du «Talk Orange-Le Figaro», l'homme fort d'Europe Écologie-Les Verts a dévoilé la feuille de route qu'il s'était fixée pour la Haute Assemblée : «Essayer de rénover la vie démocratique française», à commencer par «la gouvernance du Sénat». Ce qui passe par un «respect de l'opposition», dit-il. Depuis son élection, Placé plaide ainsi auprès du PS pour que la commission des finances soit confiée à la droite. Il aurait encore obtenu du nouveau président du Sénat, Jean-Pierre Bel, la création d'une commission écologie. «Mais pas pour le poste, assure-t-il. Car, comme je suis pour que tout le monde s'intéresse à l'écologie, j'ai proposé à Jean-Pierre Bel que le président de cette commission soit un PS !

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant