Placé pose avec une poule pour faire campagne contre le sexisme

le
0
Jean-Vincent Placé, sénateur écologiste, pose avec une poule.
Jean-Vincent Placé, sénateur écologiste, pose avec une poule.

En politique, il ne fait malheureusement toujours pas bon d'être une femme. En octobre 2013, Véronique Massonneau, députée écologiste, prend la parole pour défendre un amendement sur l'allongement de la durée des cotisations des retraites. Il n'en fallait pas plus pour que Philippe Le Ray, un élu UMP du Morbihan, se mette à caqueter dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale... Interpellé quelques jours plus tard par Véronique Massonneau, l'élu se défendra de tout sexisme, car il emploie... des collaboratrices. C'est dire. Avec humour, Marie Claire a décidé de revenir sur cet épisode pour son numéro du mois de mars. À l'occasion de la Journée de la femme, le magazine féminin a invité Jean-Vincent Placé, un sénateur écologiste, pour parler politique et faire campagne contre le sexisme. Pour ce faire, Jean-Vincent Placé, habillé d'un costume tiré à quatre épingles, pose avec une poule particulièrement dodue. Le chanteur Thomas Dutronc a également accepté de poser avec le volatile. Cette campagne intitulée #PlusJamaisLaPoule amuse beaucoup les internautes sur les réseaux sociaux. Mais tous ne semblent pas comprendre la finesse du message comme le souligne Thierry Mandon, secrétaire d'État à la Réforme et à la Simplification : "C'est de la politique de happy few, il n'y aura pas grand-monde pour comprendre."

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant