PJ de Lyon : Michel Neyret aurait reconnu avoir été imprudent

le
0
Le numéro 2 de la police judiciaire de Lyon est toujours en garde à vue dimanche pour corruption, trafic de stupéfiants et blanchiment d'argent. Deux autres autres policiers ont été arrêtés samedi.

Le N°2 de la police judiciaire lyonnaise Michel Neyret aurait reconnu lors de sa garde à vue avoir «pu être imprudent» en fournissant des informations et en acceptant des cadeaux, selon une source proche du dossier. «Il a expliqué qu'à la question 'Est-ce que j'ai donné des informations que seul un policier pouvait avoir'+, la réponse est oui», a indiqué dimanche cette source proche du dossier.

Devant l'Inspection générale des services (IGS), il a par ailleurs reconnu s'être fait offrir des voyages. L'un par par Gilles Benichou, une figure de la nuit lyonnaise, qui se présente comme un acteur mais qu'une source proche de l'enquête dit lié au banditisme lyonnais. Il a été mis en examen samedi soir et placé en détention provisoire notamment pour corruption et trafic d'influence actif sur personne dépositaire de l'autorité publique. Michel Neyret a également reconnu s'être fait offrir un séjour sur la Côte d'Azur. Sur cet aspect, un homme, arrêté à Ca

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant