Pixium : retard de valorisation

le , mis à jour le
0
Pixium a obtenu le marquage CE. (© Pixium)
Pixium a obtenu le marquage CE. (© Pixium)

La nouvelle est passée presque inaperçue au milieu de l'été. Le 25 juillet dernier, Pixium a obtenu le marquage CE, c’est-à-dire l’autorisation de mise sur le marché d'Iris II, son système de vision bionique.

Cet appareil est composé de lunettes reliées à des implants rétiniens. Il permet de restaurer une forme de vision chez des patients atteints de cécité liée à la dégénérescence des cellules rétiniennes (pertes des photorécepteurs, sans dysfonctionnement du nerf optique).

Il a fait l’objet d’un essai clinique auprès de dix patients touchés par la rétinopathie pigmentaire, une pathologie héréditaire qui concernerait près de 400 000 personnes en Europe et en Amérique du Nord.

Pixium a quatre ans de retard sur son concurrent américain Second Sight, dont le système Argus II est commercialisé depuis 2012. Mais il n’a rencontré qu'un succès commercial limité, avec un peu de 180 implantations depuis.

Avec Iris II, la medtech française a plusieurs longueurs d’avance sur le plan technologique. En effet, son dispositif comporte 150 électrodes, contre 60 pour Argus II.

En outre, il est facilement explantable, à l’inverse de son concurrent. Il peut donc être amélioré voire remplacé, au fil du temps. Un argument de poids pour les patients, compte tenu des rapides évolutions technologiques dans ce segment.

Iris II a, selon nous, toutes les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant