Pistorius, la chute d'une icône planétaire

le
0
Avec ses 3,5 millions d'euros par an de revenus publicitaires, le sportif sud-africain est l'athlète handisport le mieux payé au monde. Des sponsors comme Nike ou Thierry Mugler avaient misé sur son handicap pour en faire une icône planétaire.

Oscar Pistorius ou comment passer en six mois d'attraction des Jeux olympiques à meurtrier désigné de sa compagne, Reeva Steenkamp. La terrible chute après la fulgurante ascension. Des trajectoires bien connues malheureusement dans le monde du sport. Il y a un mois jour pour jour une autre icône sportive planétaire, Lance Armstrong, avouait s'être dopé.

Comme l'Américain, Oscar Pistorius a bâti sa réputation sur une histoire: l'homme sans jambes déterminé à rivaliser avec les valides. Son palmarès n'est pas celui de Lance Armstrong mais, comme lui, «Blade Runner» (le «coureur aux lames») a réussi à susciter la curiosité puis l'admiration dans son pays et à travers le monde. Qu'importe qu'il ait terminé dernier du...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant