Piscines Desjoyaux offre un rendement de 9,5%

le
0
Piscines Desjoyaux
Piscines Desjoyaux

(lerevenu.com) - Pour son exercice clos au 31 août dernier, le fabricant de piscines a vu son résultat net fléchir de 35%. Mais son bilan reste solide et il propose un dividende attractif. Le marché apprécie.

 Mauvaise météo et conjoncture plombée. L'exercice 2012-2013 a été difficile pour Piscines Desjoyaux. Son chiffre d'affaires a baissé de 8,8%, à 68,2 millions d'euros. Une mauvaise météo et la conjoncture économique défavorable en France sont à l'origine de ce repli, avec pour conséquence un allongement du processus d'achat et des prises de décisions chez les clients. A l'international où le groupe réalise le tiers de ses ventes, l'activité a ralenti (-3,4%) mais beaucoup moins qu'en France (-11,3%). Les dirigeants veulent y voir le succès de la stratégie de diversification lancée il y a quelques années.

Investissements encore importants. Le résultat opérationnel courant au titre de l'exercice écoulé a reculé de 24%, à 4,4 millions d'euros et le bénéfice net part du groupe a chuté de 35%, à 1,96 million. Outre la baisse de l'activité, Piscines Desjoyaux a été pénalisé par des charges non récurrentes principalement liées à la restructuration du réseau de magasins en propre en France. De plus, l'exercice a encore été marqué par des investissements importants : près de 5 millions d'euros.

Peu de dettes. La rentabilité se maintient pourtant à un bon niveau, avec une marge d'excédent brut d'exploitation (Ebitda) de 13,9%. Piscines Desjoyaux maintient une structure financière très saine. Son endettement net en baisse de 1,7 million d'euros représente 11% des fonds propres (13% lors de l'exercice précédent). En conséquence, l'assemblée générale, en date du 7 février prochain,  proposera le versement d'un dividende de 0,51 euro par action, soit un rendement de 9,5% au cours actuel.

Perspectives plus favorables. En Bourse, le titre gagne 7% en une semaine dans des volumes nourris. Outre le dividende, les investisseurs sont sensibles aux perspectives plus favorables de la société. Les dirigeants évoquent pour 2013-2014 une «légère croissance tant à l'export (notamment en Espagne) que sur le territoire national, au vu de la réalisation de la première partie de l'exercice en cours».  

En Bourse, Piscines Desjoyaux pèse 47,8 millions d'euros, pour des fonds propres totaux de 62,4 millions à l'issue de l'exercice écoulé.

Vous pouvez tenter un achat spéculatif vers 5,30 euros pour viser dans un premier temps un retour aux plus-hauts du début de l'année, à 6,60 euros. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant