Piscine : les scénarios qui mènent à l'accident

le
0
Le manque de surveillance est souvent à l'origine des noyades des enfants de moins de 6 ans.

Chaque année, la piscine tue : en moyenne, une quarantaine de personnes, dont presque la moitié sont des enfants de moins de 6 ans. Cette année, le seul Samu des Bouches-du-Rhône a comptabilisé huit noyades de jeunes enfants dans une propriété privée.

A chaque fois, le scénario est le même. Selon une étude américaine présentée lundi à Boston par l'Académie américaine de pédiatrie (AAP), mais qui pourrait parfaitement s'appliquer à la France, il y a en fait trois situations qui peuvent créer le drame.

Première situation, la majorité des enfants entre un et deux ans, sont, avant la noyade, dans la maison sous la surveillance d'un adulte. Celui-ci, distrait par un évènement extérieur ou dérangé dans sa routine, laisse l'enfant s'échapper vers la piscine non protégée. Deuxième situation, le tout jeune enfant est dehors sous une surveillance plus «relâchée». Comme cette mère qui fait un aller retour rapide dans la cuisine, ou cette autre absorbée par l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant