Pisa, un point de vue sur le monde

le
2
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

L'OCDE a publié mardi les résultats de l'enquête internationale Pisa sur les performances des élèves de 15 ans en 2012, des conclusions très attendues par les gouvernements pour mesurer l'efficacité de leur système éducatif et éclairer leurs choix.Cette vaste évaluation internationale, réalisée tous les trois ans dans les pays de l'OCDE et ses partenaires, permet d'apprécier les capacités des élèves de 15 ans à utiliser leurs connaissances dans trois domaines : la lecture, les mathématiques et les sciences. Pour la cuvée de cette année, l'enquête s'est particulièrement concentrée sur les mathématiques, comme c'était déjà le cas en 2003 : une comparaison qui rend possible l'évaluation des capacités d'un pays à se renouveler, sur un plan tant économique que social.Les résultats de Pisa 2012, pour laquelle 510 000 jeunes de 15 ans ont été évalués dans 65 pays, ne laissent pas de place au doute. Les économies asiatiques sont loin devant, prenant les sept premières places du classement mondial. Shanghaï-Chine (la mégalopole étant détachée du reste du pays, qui n'a pas encore pu être testé) et Singapour sont même encore meilleurs qu'ils ne l'étaient lors de la précédente cuvée.Stéréotypes

D'autres pays ont nettement progressé, notamment en mathématiques, mais leur évolution est cependant à modérer, puisqu'ils partaient d'un niveau relativement bas. Pisa permet également de remarquer les efforts réalisés par certains...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mercredi 4 déc 2013 à 00:08

    Quand on prend le temps d’analyser les chiffres en rapport des Pays, on voit tout de suite qu’elle en est la raison…Par contre, on peut dire qu’on est même bien placé, pour un Pays qui recueille le plus de chienlit du monde, et dont on veut en faire une chance pour la France, en tirant son éducation et économie vers le bas !...Et effectivement, ça donne des électeurs à un certain Parti, qui, sans ces derniers, serait pratiquement inexistant. FRANCE...ou est ton rayonnement ?...

  • quibe le mardi 3 déc 2013 à 18:12

    Heureusement que notre Jean-Marc Blaireau veut faire "une réforme qui n'écartera personne" , c'est à dire que bientôt 60% des jeunes qui rentreront en 6ème ne sauront ni lire ni compter ... c'est ça l'uniformité par le bas !