Pirelli veut distancer Michelin sur le pneu haut de gamme

le
0
Le groupe italien veut réaliser 60% de ses ventes dans le segment premium en 2015. Avec cette montée, il vise alors une rentabilité de 16%.

Petit, mais très rentable. C'est ainsi que l'italien Pirelli se rêve en 2015. Le groupe compte doubler sa marge opérationnelle à cet horizon - et dépasser 16% contre 8,4% en 2010 - en devenant numéro un des pneus haut de gamme. Pour l'heure, sur ce marché, aucun leader ne semble se détacher.

Pirelli, qui dit détenir 14% de cette catégorie, se définit comme coleader avec cinq autres acteurs: Bridgestone, Michelin, et Goodyear (les 3 géants du secteur) mais aussi Continental et Dunlop. Ce type de produit équipe les voitures haut de gamme, ainsi que certains SUV (sport utility vehicles).

Cinquième mondial en 2010 avec 4,4% du marché total - soit près de 4 fois moins que Bridgestone ou Michelin - Pirelli veut porter la part du premium dans ses ventes de 50% à 60% d'ici à 4 ans. Sur les 9 premiers mois de 2011, le chiffre d'affaires du groupe sur ce segment a bondi de 30% en un an.

Un marché lucratif

Le groupe est attiré par la croissance de ce marché, tirée par les vent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant