Pirelli pourrait passer sous contrôle chinois

le
0
Un pneu P Zero de Pirelli. (© Pirelli)
Un pneu P Zero de Pirelli. (© Pirelli)

Un symbole de l'industrie italienne pourrait bien passer sous pavillon chinois. Le fabricant italien de pneus Pirelli, célèbre pour ses pneus de Formule 1 et ses calendriers à pins ups, pourrait en effet passer sous le contrôle d'un groupe chinois. Le titre grimpe de plus de 2% à la Bourse de Milan

Interpellée par l'autorité boursière italienne Consob à la suite de fuites dans la presse jeudi, la holding italienne Camfin, principal actionnaire de Pirelli, a confirmé vendredi matin être «en négociations avec un partenaire industriel» en vue de son entrée au capital. Mais «à ce stade, aucun accord n'a été atteint», a toutefois précisé Camfin, qui ne révèle pas l'identité de ce partenaire potentiel.

Bloc "A lire aussi"

Selon le quotidien Corriere della Sera, il s'agirait du groupe chinois China Chemical Corporation (Chemchina), présenté comme un "colosse public de 70 milliards d'euros de chiffre d'affaires". Ses représentants n'étaient pas joignables dans l'immédiat.

La holding Camfin, qui détient 26,2% de Pirelli, est elle-même détenue à moitié par le géant pétrolier russe Rosneft et pour le reste par Nuove Partecipazioni (société de l'homme d'affaires Marco Tronchetti Provera) et de manière minoritaire par les banques italiennes UniCredit et Intesa Sanpaolo.

L'opération, très complexe, prévoirait

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant