Pirelli - Peter Lindbergh : "la femme est l'ambassadrice de la perfection"

le
0
Rooney Mara et Peter Lindbergh lors d'une des séances photos réalisées pour le calendrier Pirelli 2017.
Rooney Mara et Peter Lindbergh lors d'une des séances photos réalisées pour le calendrier Pirelli 2017.

Il a réuni, pour l'édition 2017 du calendrier Pirelli, des femmes qui rayonnent devant les caméras : Nicole Kidman, Léa Seydoux, Uma Thurman, Kate Winslet, Julianne Moore, Lupita Amondi Nyong'o, Jessica Chastain ou encore Charlotte Rampling. C'est la troisième fois que Peter Lindbergh, l'un des plus grands photographes de mode, est chargé de tirer les portraits pour le célèbre calendrier de la marque italienne de pneumatiques. En 1996, le photographe allemand avait mis en scène les « super-models ». En 2002, il mettait en scène la « femme sexy », celle qui « n'est pas quelqu'un avec des seins parfaits, mais avec du talent ». Peter Lindbergh, qui habite à Paris depuis 39 ans, a travaillé pour les magazines de mode les plus prestigieux à travers le monde. "Le Point" l'a rencontré en octobre dernier dans une suite luxueuse du Carlyle Hotel à New York. Morceaux choisis.

Le Point.fr : Avez-vous eu du mal à vous renouveler pour cette troisième contribution au calendrier Pirelli ?

Peter Lindbergh : Non, puisque, chez Pirelli, on me donne carte blanche à chaque fois ! Dans de telles conditions, je pourrais faire un calendrier chaque année ! Je souhaitais cette année prendre le contre-pied de ce que l'on voit partout : une femme déformée par le maquillage et les retouches informatiques. C'est impossible de ressembler à la « femme Photoshop »...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant