PIP : un million de femmes en danger

le
0
Le patron de PIP, Jean-Claude Mas, a été incarcéré mardi aux Baumettes pour non-paiement de sa caution judiciaire.

Le fondateur de PIP (Poly Implant Prothèses), Jean-Claude Mas, a été incarcéré mardi soir à la prison des Baumettes de Marseille pour ne pas avoir réglé sa caution judiciaire. Le 27 janvier, l'ex-dirigeant de PIP avait été mis en examen à Marseille pour «blessures involontaires». Il a, en revanche, été placé sous le statut de témoin assisté pour «homicides involontaires», le lien entre le port des implants et deux décès n'ayant pas été démontré.

Jusqu'à présent, on estimait à 400.000 le nombre de femmes porteuses d'implants PIP dans le monde, dont 30.000 en France. Mais ce chiffre semble réévalué par les investigations judiciaires et pourrait, selon nos informations, dépasser le million de porteuses, dont une ­large majorité se trouve en Amérique du Sud. Cette nouvelle estimation se fonde sur la période de commercialisation du gel PIP dans le monde (de 1996 à son retrait en 2010) et sur les quantités de matière première achetée par la société

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant