PIP : nouvelle plainte contre Jean-Claude Mas

le
0
Une information judiciaire a été ouverte pour abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux et banqueroute.

Un nouveau front judiciaire vient d'être ouvert dans l'affaire des prothèses mammaires en gel frauduleux PIP. Le parquet de Marseille a confié une information judiciaire pour abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux et banqueroute à la juge Annaïck Le Goff, déjà chargée de l'instruction pour blessures et homicides involontaires, et au juge financier Pierre Philippon. La plainte vise Jean-Claude Mas, l'ancien patron du fabricant de prothèses, sa compagne Dominique Lucciardi et leur fils Nicolas Lucciardi.

«C'est une bonne chose mais on se demande pourquoi le parquet ne s'est pas saisi seul et plus tôt de ce volet de l'affaire. Sans ma plainte, ce volet serait aujourd'hui prescrit alors que l'affaire a éclaté en mars 2010», commente Me Christine Ravaz, avocate de victimes des prothèses défectueuses. Les motifs d'organisation frauduleuse d'insolvabilité, de blanchiment et de corruption qui étaient soulevés par sa plainte n'ont en revanche pas été retenus.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant