PIP : Allianz devra indemniser les victimes

le
0
Le tribunal de commerce de Toulon a confirmé jeudi la validité du contrat d'assurance de la société PIP auprès d'Allianz.

Les victimes des prothèses mammaires défectueuses de PIP viennent de remporter une première victoire jeudi face à Allianz. L'assureur avait en effet engagé, en juillet 2010, en toute discrétion, une procédure devant le tribunal de commerce de Toulon. Il demandait à ce que le contrat d'assurance que le fabricant de prothèses avait souscrit auprès de lui soit déclaré nul. Il estime avoir été trompé par l'entreprise sur la nature du produit et donc du risque. Le nombre de femmes portant ces prothèses étant estimé à près de 1 million dans le monde, l'enjeu financier est énorme. Le tribunal a débouté Allianz et a réaffirmé la validité du contrat.

«C'est une victoire historique!» c'est félicité Me Laurent Gaudon, défenseur d'une vingtaine de victimes qui s'était jointes à la procédure. Pour l'avocat, «c'est le top départ de la bataille mondiale de l'indemnisation». Les porteuses de prothèses PIP vont ainsi pouvoir demander une indemnisation auprès de l'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant