Pioneer Investments et Santander AM officialisent leur union

le
0

(NEWSManagers.com) -

Attendu toute la semaine, l'accord de rapprochement entre Pioneer Investments et Santander Asset Management a finalement été annoncé jeudi en fin d'après-midi. Il donne naissance à un poids lourd de la gestion d'actifs doté d'un encours de 400 milliards d'euros, grâce aux 225 milliards d'euros de la maison italienne et aux 172 milliards d'euros de l'espagnole. La nouvelle structure, qui a collecté un total de 25 milliards d'euros en 2014, portera le nom de Pioneer Investments et se classera parmi les 35 principales sociétés de gestion à l'international et dans le top 10 européen en termes d'encours, selon un communiqué. Elle sera dirigée par Juan Alcaraz, l'actuel CEO de Santander AM, nommé directeur général global, tandis que Giordano Lombardo, le directeur des investissements de Pioneer Investments, qui avait repris les fonctions de directeur général suite au départ du précédent CEO Sandro Pierri, devient directeur mondial des investissements de la nouvelle entité.

La société, souligne le communiqué, sera présente dans 30 pays et bénéficiera d'une exposition à l'Amérique latine, l'Amérique du Nord, l'Asie et de positions de leader en Europe. De plus, elle pourra compter sur " un réseau de distribution retail sans équivalent en Europe et en Amérique latine " .

L'accord préliminaire annoncé jeudi au terme de plus de sept mois de négociations conduira à la création d'une holding portant le nom de Pioneer Investments, qui contrôlera les activités américaines de Pioneer, ainsi que la combinaison des activités de Pioneer et Santander AM en dehors des Etats-Unis. UniCredit d'un côté et les sociétés de capital investissement Warburg Pincus et General Atlantic, déjà actionnaires de Santander AM, de l'autre, détiendront chacun 50 % de la holding, qui à son tour possédera 100 % de Pioneer US et 66,7 % de l'entité issue de la fusion de Pioneer et Santander AM hors des Etats-Unis. Le solde sera détenu par Santander. Ce dispositif semble permettre à cette dernière d'éviter tout lien avec les Etats-Unis, alors que la filiale américaine de la banque espagnole a échoué aux stress tests de la Federal Reserve en 2014.

L'accord se base sur une valeur d'entreprise de 2,75 milliards d'euros pour Pioneer Investments et 2,60 milliards d'euros pour Santander Asset Management en incluant la participation de 49,5 % dans la plate-forme Allfunds Bank.

Les banques UniCredit et Santander avaient confirmé fin septembre être en discussions en vue d'une fusion de leurs activités respectives de gestion d'actifs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant