Pinel : ces simulations financières mensongères

le , mis à jour le
2

"Achetez votre bien à partir de 150 euros par mois et augmentez vos revenus", "Devenez propriétaire et réalisez jusqu'à 21 % de réduction d'impôt"... Ces traditionnelles accroches des promoteurs pour attirer le chaland à la recherche d'un placement immobilier rentable (Pinel, Censi-Bouvard...) sont à interpréter avec prudence. D'autant plus qu'elles seraient communément assorties de simulations financières bien optimistes.

Ces calculs, établis en ligne ou par un intermédiaire financier, qui vous prédisent ce que vous coûtera chaque mois votre achat immobilier seraient la plupart du temps erronés. Avec, dans certains cas, une marge d'erreur qui ne relèverait pas du risque, "mais carrément de l'escroquerie". C'est en tout cas ce que dénonce Cerenicimo, plateforme spécialiste de l'investissement immobilier, après avoir passé à la loupe plusieurs de ces simulations financières, et constaté des "omissions inexcusables" dans les calculs.

La majorité de ces simulations ne seraient tout simplement pas fiables : "Moins de la moitié des présentations du marché du neuf tiennent par exemple compte de la fiscalité des revenus immobiliers", estime Benjamin Nicaise, président de Cerenicimo. "Quant aux simulations les plus vertueuses, elles ne prennent jamais en compte les frais de portage à la charge de l'acheteur pour les opérations en Vefa (Vente en l'état futur d'achèvement)", regrette-t-il.

Pour appuyer ces dires, Cerenicimo prend l'exemple d'une de ces simulations : pour un bien éligible au dispositif de défiscalisation Pinel de 217 000 euros TTC, assorti d'un crédit sur 25 ans au taux de 2,2%, il en coûterait à l'acquéreur 108 euros par mois après économies d'impôts. Une hypothèse qui, selon Cerenicimo, sous-estimerait de 4,6 fois l'effort d'épargne moyen réel... évalué à 500 euros par mois !

Afin d'arriver à un tel correctif, Cerenicimo a relevé plusieurs pierres d'achoppement qui sont autant de point...

lire la suite sur votreargent.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • serval02 il y a 2 semaines

    Et pourtant cette plateforme rémunère très bien ces apporteurs d'affaires....

  • immodest il y a 3 semaines

    Au temps pour les défiscalisators et les petites sociétés de vendeurs de vent