Pilule: les risques sont connus et rares pour l'ANSM

le
0

L'agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) affirme que les risques liés à la pilule contraceptive étaient connus et restent rares. L'agence du médicament rappelle également que les pilules de 3ème génération représentent un risque plus important et ne doivent être préscrites qu'en second recours. Durée: 01:36

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant