Pietrasanta : «Aucune mesure n'aurait permis d'empêcher le drame de Nice»

le , mis à jour à 11:05
21
Pietrasanta : «Aucune mesure n'aurait permis d'empêcher le drame de Nice»
Pietrasanta : «Aucune mesure n'aurait permis d'empêcher le drame de Nice»

Le député socialiste Sébastien Pietrasanta a été rapporteur de la commission d'enquête sur les attentats du 13 novembre.

 

Doit-on se résigner à « vivre avec le terrorisme », comme l'a dit Manuel Valls ?

SÉBASTIEN PIETRASANTA. Il faut garder à l'esprit que même avec les meilleurs services de renseignement du monde, comme aux Etats-Unis ou en Israël, le risque zéro n'existe pas. Il faut continuer de renforcer notre dispositif de sécurité national comme européen, même si, je le dis avec modestie, parmi les quarante mesures que nous avons proposées dans notre rapport, aucune n'aurait permis d'empêcher le drame de jeudi soir. Il n'y a pas de recette miracle.

 

VIDEO. Pietrasanta : «La France est l'ennemi numéro 1 de Daech»

 

L'état d'urgence, en vigueur depuis huit mois, est-il réellement efficace ?

Nos auditions ont montré que l'état d'urgence n'a aujourd'hui qu'un effet limité. Ses principaux bénéfices, au niveau opérationnel, se sont concentrés sur les premiers jours et ont permis aux forces de l'ordre de bénéficier d'un certain effet de surprise. La reconduction vise un double objectif : réaffirmer l'autorité de l'Etat et, de façon hautement symbolique, montrer à la population que l'Etat ne cédera jamais. Peu de gens auraient compris qu'on mette fin à ce régime d'exception au lendemain d'un attentat terroriste aussi meurtrier.

 

Faut-il réformer les services de renseignement ? Le ministre de l'Intérieur s'y est opposé...

La crainte légitime de Bernard Cazeneuve est de provoquer un big bang dans le monde du renseignement. Nos services font face à des défis majeurs, il ne faudrait pas qu'ils soient distraits. Quelques mesures seraient cependant à même d'améliorer la coordination des services de renseignement et de parfaire leur maillage territorial. Nous avons, par exemple, des gendarmes qui font un travail exceptionnel en matière de récolte d'informations. Leur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M140210 il y a 11 mois

    Faut surtout expulser les porteur de carte de séjour qui font de la prison. e rapport d’enquête n'en parle même pas...

  • lorant21 il y a 11 mois

    54 policiers à Nice.. et combien pour, à la même heure, un déplacement dit "privé" (privé, cela veut dire aux frais du contribuable mais réservé aux amis proches et à la campagne électorale) de F.Hollande à Avignon (avion, peut-être coiffeur,..)? Et de plus, il aurait fallu une herse pour ce type d'attentat dont Daech évoqué la facilité.

  • bordo il y a 11 mois

    Il a une belle tête de vainqueur. Service après vente de FH bonjour.

  • M8252219 il y a 11 mois

    la centaine de gendarmes et de policiers municipaux sous l'autorité du préfet donc de l'état n'auraient pas pu empêcher de manière plus dynamique et volontaire l'interdiction de circuler sur la promenade et de lancer immédiatement une alerte maximum ????????

  • M5441845 il y a 11 mois

    Si vous vous jugez incapable de ramener le sécurité, Monsieur Pietrasanta, partez. D'autres feront le boulot.

  • syjo il y a 11 mois

    on dirait qu'il a le même coiffeur que tout mou !

  • M7166371 il y a 11 mois

    c'est un mensonge ,si les mesures de sécurité élémentaires avaient été prises un tel drame aurait été évidemment évité , cela ne serait jamais arrivé de cette façon aux US ou en Israël par ex .

  • sarestal il y a 11 mois

    Les barrages filtrants avec des herses routières, sont assez efficaces pourtant.

  • bordo il y a 11 mois

    Menteur. Il a une âme de vaincu qui cherche refuge dans l'auto justification. Les traitres paieront.

  • worsbunc il y a 11 mois

    SI MONSIEUR LE MENTEUR AVOIR INTERDIT L IMMIGRATION MASSIVE IMPOSEE PAR L EUROPE VOUS ETES COUPABLE MONSIEUR LE SOCIALISTE