Pierval Santé : premier dividende au 3ème trimestre 2014

le
0

La SCPI dédiée aux actifs de la santé vient d'acquérir 2 actifs dont un qui sera livré en début d'année 2015. La société de gestion annonce le versement d'un premier dividende au 3ème trimestre.

Lancée voilà un peu plus de 3 mois, Pierval Santé (Euryale AM) a vu sa capitalisation atteindre 6,2m€ fin mars contre 888k€ au 31 décembre dernier. C'est la preuve « qu’un nombre croissant d’investisseurs partagent nos convictions sur l’immobilier de santé ainsi que sur le caractère innovant de notre SCPI » relève David Finck son Directeur Général.

Avec son cash, la SCPI vient d'acquérir 2 actifs. Le premier acquis au prix de 5,9m€ est une clinique MCO (Médecine Chirurgie Obstétrique) à Salon de Provence exploitée par le groupe Générale de Santé. Elle offre un rendement de 7,4 % et les premiers loyers seront perçus au 2ème trimestre. Le second pour un montant de 2,5m€ concerne un centre de dialyse (Arles) exploité par le groupe Diaverum. Le bien affiche un rendement de 7,1 % mais sa livraison prévue au 1er trimestre 2015 implique que les premiers loyers ne seront reçus qu'en début d'année prochaine.

Ces premiers investissements sont aussi l'occasion pour la société de gestion de rappeler ses critères d'exigence : Au delà d’actifs purement dédiés à la santé, il s'agit aussi d'avoir des locataires exploitants avec de solides références financières et médicales et des bâtiments de qualité au regard des évolutions règlementaires. Dernier point, les baux. En plus d'une prédilection sur des durées fermes et longues (12 ans), Pierval Santé souligne une rentabilité locative minimale de 7 % AEM ainsi que la prise en charge des travaux par les locataires.

La toute jeune SCPI riche dans l'immédiat que d'un seul actif « productif » n'avance aucune estimation quant à son dividende 2014. Juste sait-on que « la première distribution se fera telle que prévue, au titre du 3ème trimestre 2014 ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant