Pierre & Vacances : Le changement c'est maintenant

le
0
Conserver
« Pierre & Vacances a annoncé fin juillet le départ de son Directeur Général, Sven Boinet. Cette nouvelle soulève naturellement des questions sur le déroulement du plan Boost alors que la saison touristique estivale s'annonce mitigée. Ce plan, destiné à générer en 4 ans un CA additionnel de 100M¤ (ventes croisées Center Parcs/Pierre & Vacances) et à dégager 65M¤ d'économies (dont 15M¤ sur les loyers), est à peu près à mi-parcours. Le premier bilan de la saison estivale, dressé par le ministère du Tourisme, met en évidence un recul de l'ordre de 2% de la fréquentation des hébergements touristiques. Le climat économique et la météorologie capricieuse ont particulièrement pesé sur le mois de juillet (-7%) même si août a permis de compenser en partie cette glissade (+3%). Suite à un échange avec les dirigeants de P&V, nous comprenons que juillet a été difficile pour le pôle Pierre & Vacances Europe (P&V, Maeva, ex-MGM etc.) et résistant pour Center Parcs Europe (Center Parcs, Sunparks). Août serait meilleur chez PVE mais en retrait pour Center Parcs. Les réservations à date pour septembre seraient en légère progression sur les deux marques. Dans ces conditions, nous pensons que le groupe ne sera pas en mesure d'atteindre son objectif de stabilité du CA location et révisons par conséquent en baisse nos prévisions de CA à 1,404Mds¤ vs 1,423Mds¤ précédemment. Nous tablons ainsi sur un ROP12 de -2M¤ là où le consensus attendait encore récemment 15M¤. Nous abaissons notre recommandation de Renforcer à Conserver, avec un objectif de 13,6¤. »
Laurent Vallée
Portzamparc


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant