Pierre Rolland (Europcar) aux anges après son succès

le
0
Pierre Rolland (Europcar) aux anges après son succès
Pierre Rolland (Europcar) aux anges après son succès

Pierre Rolland, quelle est votre réaction à chaud après cette victoire d?étape ?
Je suis passé un peu toutes les émotions lors de cette étape. Au début, c?est parti à bloc. Christophe (Kern) m?a ramené devant. Après, il a fait un travail phénoménal. Gros coup de chapeau à lui. Dans les deux premiers cols, je lui ai dit : « Ralentis, ralentis ». Il me disait non et ne m?écoutait pas. Il me disait : « T?es le plus fort, t?es le plus fort ». Après, dans le Mollard, ma descente était mauvaise. J?ai pris deux trous, la roue avant, elle a chassé. J?ai vu que mon vélo avait rien. J?étais un peu égratigné. Je suis reparti. Voilà, deux étapes dans les Alpes en deux ans, c?est une joie immense.

Comment avez-vous vécu les derniers kilomètres ?
J?ai pensé à beaucoup de choses lors de ces dix derniers kilomètres. Quand il n?y avait plus grand-chose dans les jambes, c?est la tête qui a fait avancer le vélo. J?ai pensé à tous les sacrifices que j?ai fait, à tous les entraînement, à ma famille et à mon équipe. Je suis heureux de faire du vélo comme ça, comme je l?aime, à savoir mouiller le maillot. J?ai pris beaucoup de plaisir. Avec tout ce public, il y a une réelle communion. Je suis vraiment très content aujourd?hui (jeudi).

C?est la deuxième victoire d?Europcar en deux jours?
C?est ça, ce sont les bonnes spirales avec un leader, Thomas (Voeckler), qui tire le groupe vers le haut. Il a su le faire et montrer l?exemple. Mais je montre que j?arrive tout doucement (sourire). Mais il n?y a pas de compétition entre lui et moi. On est des binômes et une équipe en entier. D?ailleurs, sans Christophe Kern, je n?aurais jamais pu résister au peloton.



Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant