Pierre Privilège relève son capital maximum statutaire

le
0

Au cours de son assemblée générale extraordinaire de juillet dernier, les associés de Pierre Privilège (La Française AM) ont adopté une clause de suspension et de retablissement de la variabilité du capital de la SCPI. Ils ont également donné autorisation à la société de gestion de contracter des emprunts, d'assumer des dettes et des acquisitions payables dans la limite de 15% de la capitalisation de la SCPI. Plus récemment, l'AGE qui s'est tenue le 4 decembre a entériné la décision de porter le capital maximum statutaire de 76,22 M€ à 150 M€. Malgré un taux d'occupation financier (85,4%) qui a du mal à se redresser, la Française AM indique que « les comptes prévisionnels et actualisés de Pierre Privilège confirment le montant des acomptes actuellement distribués ». Pour mémoire au titre de l'execice 2012, la SCPI avait versé 44,88 € par part.

Au delà de ses persepectives favorables, le marché secondaire traduit bien l'optimisme des associés. Au 3ème trimestre le volume de la collecte ressort à près de 3.3 M€ desquels seuls 165 000 € ont assuré la contrepartie au retrait modeste de 199 parts. Plus de 3 M€ de ressources nouvelles ont donc été affectées au financement des acquisitions immobilières de la SCPI. Parmi ses derniers investissements, Pierre Privilège a ainsi acquis des bureaux en indivision à Pantin et à Saint Ouen pour un montant de plus de 15,6 M€. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant