Pierre Moscovici se dit "très sensible au ras-le-bol fiscal"

le
29
PIERRE MOSCOVICI SE DIT SENSIBLE AU "RAS-LE-BOL" FISCAL
PIERRE MOSCOVICI SE DIT SENSIBLE AU "RAS-LE-BOL" FISCAL

PARIS (Reuters) - Le ministre des Finances, Pierre Moscovici, s'est dit mardi très sensible au "ras-le-bol fiscal" ressenti par les citoyens et les entreprises françaises, en confirmant l'objectif de stabilisation des prélèvements obligatoires en 2015.

Sur France Inter, il a répété que l'effort de réduction du déficit public porterait l'an prochain à deux tiers sur les économies et un tiers sur les hausses des prélèvements, une proportion inversée par rapport à 2013.

Sans donner de détail sur les arbitrages budgétaires pour l'an prochain, il a assuré qu'ils seraient rendus avec pour préoccupation "la justice fiscale, la justice sociale, la justice aussi entre les types d'entreprises".

"Je suis très sensible à ce ras-le-bol fiscal que je ressens de la part de nos concitoyens, qu'ils soient des ménages, des consommateurs, ou qu'ils soient des entreprises, et ça nous l'écoutons", a dit Pierre Moscovici.

"C'est la raison pour laquelle, dans le redressement nécessaire, nous inverserons les proportions par rapport à 2013 entre les économies qui doivent être prioritaires et les prélèvements obligatoires qui doivent être aussi peu importants, aussi faibles que possible", a-t-il ajouté.

Le budget de la France pour 2014 sera présenté fin septembre.

Selon les orientations présentées en juillet, la France devrait consentir un effort de 20 milliards d'euros en 2014 pour réduire ses déficits.

Quatorze milliards d'euros d'économies seraient ainsi réalisées et les prélèvements obligatoires augmenteraient de six milliards.

Sur la seule sphère de l'Etat, 9 milliards d'euros d'économies seraient réalisées par rapport à la croissance tendancielle des dépenses. Plus concrètement, le budget de l'Etat hors dette et pensions baisserait de 1,5 milliard par rapport à 2013.

Ces économies passeraient par une maîtrise accrue de la dépense publique, qui ne devrait augmenter que de 0,5% par an en moyenne jusqu'à la fin du quinquennat de François Hollande contre 2% en moyenne sur les dix dernières années.

Jean-Baptiste Vey, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4630217 le mardi 20 aout 2013 à 12:14

    Et encore un peu plus de riches et de moins riches qui vont quitter ce pays. Après tout il n'y a pas que la pauvreté qui aurait le droit de voyager.

  • M9977789 le mardi 20 aout 2013 à 11:47

    donc pour répondre à pf1961, je dirais PLEURONS

  • M9977789 le mardi 20 aout 2013 à 11:46

    les taux sont déjà à 0,5%. bref presque rien. Je dirais qu'il faudrait aussi botter le c.. aux banques qui ne veulent transmettre la politique de la BCE à l'éco réelle.Je viens d'acheter ma voiture contre un financement de 0,9% chez VW en allemagne. y a t il la même chose en france pour relancer la consommation?

  • jean4178 le mardi 20 aout 2013 à 11:44

    je suis très sensible au ras le bol fiscal, c'est pour cela que nous allons continuer à augmenter tous les ans les prélèvements...

  • pf1961 le mardi 20 aout 2013 à 11:44

    Doit on en rire ou en pleurer ? oh pardon, j'avais oublié, MERCI maitre !!!

  • hbaudry1 le mardi 20 aout 2013 à 11:44

    Benh ! Il a ka baisser les taux !!!!!!

  • M9977789 le mardi 20 aout 2013 à 11:40

    quand je pense que nous, en allemagne, on alignera un déficit légèrement négatif cette année, de l'ordre -0,5% et que l'an prochain, le budget devrait être équilibré. je me demande ce que font les politiques ici

  • M9342353 le mardi 20 aout 2013 à 11:40

    Lartigue il a pas bien dormi,et il trouve ici un réceptacle pour vider sa bile...

  • BRU.LACO le mardi 20 aout 2013 à 11:37

    il ecoute mais n'entend pas pauvre gouvernement stupide il ne craignent pas le retour de baton du peuple car ce meme peuple paie des impots pour payer des crs et autres gardes

  • M9977789 le mardi 20 aout 2013 à 11:32

    eh les gens, vous l'avez voulu le Francois, ben vous l'avez maintenant. faut un peu assumer.voter anti-sarko fut une bien belle c...rie. Et que personne n'anticipe le résultat illustre bien le bon sens francais. bravo...

Partenaires Taux