Pierre Moscovici se défend de monnayer sa candidature 

le
0
Certains estiment qu'il utilise la primaire socialiste pour briguer Matignon en cas de victoire de la gauche en 2012.

Juste une mise au point. Après avoir lu ou entendu qu'il préparait sa candidature aux primaires pour ensuite se rallier à François Hollande ou Martine Aubry et obtenir le rôle de directeur de campagne et Matignon dans la foulée, Pierre Moscovici a précisé mercredi le sens de son action au sein du Parti socialiste à l'approche de l'ouverture du dépôt des candidatures, le 28 juin. Pour commencer, le député du Doubs a expliqué ce qu'il avait voulu faire en envoyant un texte - «L'audace d'innover» - aux candidats pour qu'ils lui disent s'ils prendraient en compte ses propositions réformistes.

«Ma démarche n'est pas un ultimatum, ce n'est pas une déclaration de candidature, ce n'est pas un ralliement», a-t-il assuré lors d'une conférence de presse. Mais alors, qu'est-ce donc? «C'est une démarche cohérente de construction ou de reconstruction. Je pensais que Dominique Strauss-Kahn pouvait apporter des solutions au pays que d'autres n'apportaient pas. Avec lui, nou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant