Pierre Moscovici, l'équilibriste

le
0
DÉCRYPTAGE - Pierre Moscovici a rappelé vendredi que le gouvernement mettait en ?uvre tous les instruments pour poursuivre les investissements stratégiques, monter en gamme et conquérir de nouveaux marchés.

«Le ministre de l'Économie souffre d'une légère insolation.» L'ancien titulaire du portefeuille budgétaire à Bercy, Éric Woerth, n'a évidemment pas manqué d'ironiser ce week-end sur l'annonce concomitante, dans une interview accordée par Pierre Moscovici à Nice-Matin, d'une révision à la baisse de la prévision de croissance de la France pour 2013 et d'une sortie de la récession du pays. «Un paradoxe», comme l'appelle le député UMP.

Pierre Moscovici est en fait contraint à un exercice d'équilibriste d'un genre rare: le 14 juillet, lors de son intervention à la télévision, François Hollande annonçait à des millions de téléspectateurs que «la reprise» était là. Les jours qui suivaient, il faisait de ce thème le point central de ses déplacements sur l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant