Pierre Lellouche tenté par les primaires à Paris

le
0
INTERVIEW - Le député de Paris se dit «disponible» pour présider la fédération UMP de la capitale.

L'ancien ministre veut «remettre la machine en marche» à droite à Paris et juge qu'il n'y a «pas de sauveur suprême».

LE FIGARO. - Quel jugement portez-vous sur l'action du gouvernement?

Pierre LELLOUCHE. - Le gouvernement va continuer à s'enfoncer, sa politique économique est dramatique pour les ménages et les entreprises, le matraquage fiscal, l'absence d'économies et le refus de toute réforme structurelle condamnent notre pays à plus de chômeurs, à plus de délocalisations et au déclin. Avec cette politique, le gouvernement entre dans une période de tempête dont il fera les frais dans les prochains mois. J'en prends date!

Que pensez-vous de la campagne interne pour la présidence de l'UMP?

Comme beaucoup de nos militants et sympathisants, j'ai le souci que cette élection ne tourne pas au pugilat en nous détournant du travail d'opposition à mener contre la gauche. S'il y a eu des dérapages, ils sont derrière nous. Et nous aurons gagné si nous passons les proc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant