Pierre Laurent prône une «campagne collective»

le
0
Le secrétaire national du PCF ne laissera pas Jean-Luc Mélenchon seul en scène.

Une première depuis 1974 : le Parti communiste ne présentera pas de candidat à la présidentielle. Adoubé à 59,12 % par les militants du parti ce week-end, c'est l'ex-socialiste Jean-Luc Mélenchon qui représentera le Front de gauche en 2012. Une coalition qu'avait rejointe le PCF pour les élections européennes en 2009 et pour la bataille de 2012. Bien loin d'y voir un signe de faiblesse, son secrétaire national, Pierre Laurent, s'en réjouit. «Ce n'est pas un choix d'effacement, c'est au contraire un choix pour créer les conditions d'une place importante du Front de gauche dans la campagne à venir » a-t-il déclaré lundi au Talk Orange Le Figaro. Pierre Laurent avait marqué sa «préférence » pour Mélenchon dès avril.

Avec cette candidature, il est convaincu que l'extrême gauche ne subira pas la débâcle du PCF en 2007. Marie-George Buffet avait réalisé 1,93 %. Mélenchon sera «bien au-delà de ça», assure Pierre Laurent. Mais le secrétaire nationa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant