Pierre Gattaz nuit à l'image de l'entreprise, estime Rebsamen

le
64
FRANÇOIS REBSAMEN TACLE PIERRE GATTAZ
FRANÇOIS REBSAMEN TACLE PIERRE GATTAZ

PARIS (Reuters) - Avec ses provocations permanentes, le président du Medef, Pierre Gattaz, nuit à l'image de l'entreprise et au climat du dialogue social, a déclaré mardi le ministre du Travail, François Rebsamen.

Alertant sur une situation très difficile des entreprises françaises, en raison notamment d'une fiscalité plus lourde que dans les pays voisins, Pierre Gattaz demande à chaque occasion au gouvernement d'alléger les prélèvements et les contraintes.

L'organisation patronale a une fois de plus appelé lundi le gouvernement à faire preuve de "cohérence" dans sa politique, en dénonçant la mise en oeuvre du compte pénibilité et l'obligation d'information en amont des salariés de tout projet de cession dans les PME.

"Celui qui porte une responsabilité pour la détérioration de l'image de l'entreprise et même, j'allais dire, du climat du dialogue social - ses déclarations à l'emporte-pièce - c'est Pierre Gattaz", a déclaré François Rebsamen sur I>Télé.

"Il faut qu'il arrête", a poursuivi le ministre du Travail, dénonçant "cette provocation permanente".

"Tous les jours, il en rajoute comme un petit syndicaliste, c'est pas péjoratif pour les syndicalistes", a poursuivi François Rebsamen. "Il nuit à l'image de l'entreprise."

(Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9035148 le mercredi 5 nov 2014 à 08:44

    rebsamen, démission, un salaire en moins à payer, sans perte d'efficacité.....

  • M140210 le mercredi 5 nov 2014 à 08:31

    Les socialistes nuisent à la France

  • frenchto le mercredi 5 nov 2014 à 07:49

    Gattaz a le mérite de dire pourquoi les entreprises ne peuvent pas vivre en France

  • frenchto le mercredi 5 nov 2014 à 07:48

    le plus gros problème de la France c'est qu'elle ne donne aucune chance de s'en sortir à ses citoyens. On vous donne le RSA et c'est tout. Si c'est ça la société rêvée et bien non merci

  • M3366730 le mercredi 5 nov 2014 à 05:57

    C'est sur, un pareil jugement de la part d'un to-card comme Rebsamen qui a toujours vécu sur le dos des contribuables. C'est de toute façon ces GVT depuis + de 2 ans qui ont mis la pagaille (Montebourd, Hamon, Royal et consorts)

  • M8404021 le mardi 4 nov 2014 à 21:57

    Les entreprises en France: j'ai jamais vu plus peureux et aussi peu innovant qu'un patron Français

  • M8404021 le mardi 4 nov 2014 à 21:56

    De toute façon je ne me fais aucune illusion et nos politiques aussi sans doute: en France il faut rentrer dans le mur à pleine vitesse si on veux pouvoir ensuite changer de direction.

  • M8404021 le mardi 4 nov 2014 à 21:54

    Je supporte pas François Hollande, mais je suis aussi lucide sur la situation, on ne rattrape pas 30 ans d'égarement budgétaire en 5 ans ou alors ça se fait dans le sang et les larmes.

  • caogan77 le mardi 4 nov 2014 à 21:40

    pas de soucis camarade Rebsamen, tu n'aimes pas l'entreprise elle ne t'aime pas non plus et elle va voir ailleurs s'il y a autant de soc qu'en France (peu probable nous sommes un record dans le domaine), après tu trouveras bizarre que le chômage ne baisse pas :)

  • M7403983 le mardi 4 nov 2014 à 20:32

    Lorsque l'on en arrive à une telle déclaration d'un ministre du Travail, il y a comme un léger soucis ....