Pierre Ferracci : «Une crise du type 1968 est possible»

le
0
INTERVIEW. Pour le président du groupe Alpha, spécialiste des questions sociales, le climat social est actuellement explosif.

Pierre Ferracci, le président du groupe Alpha, spécialisé notamment dans le conseil aux comités d'entreprise et qui fête cette année ses trente ans d'existence, livre son analyse du climat social. Pour lui, les syn­dicats cherchent actuellement à ­reprendre le contrôle d'une situation explosive, qui peut dégénérer à la première étincelle.

LE FIGARO.- Le climat social est-il explosif en France?

Pierre FERRACCI.- La situation est très grave. Nous ne traversons pas seulement une crise conjoncturelle, comme dans les années 1980 ou 1990. L'économie vit une profonde mutation avec la révolution du numérique, la disparition d'industries, l'apparition d'autres activités, le développement du low-cost. L'époque est marquée à la fois par la récession et le chômage, mais aussi par la nécessité de s'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant