Pierre Fabre, le pharmacien qui a bâti un empire

le
0
Le fondateur des laboratoires du même nom, décédé samedi, a créé une fondation pour garantir la pérennité de son entreprise.

Les hommages se multiplient depuis la mort, à l'âge de 87 ans, de Pierre Fabre, qui a bâti en cinquante ans un empire pharmaceutique international et marqué l'univers du rugby et celui des médias. François Hollande a salué «un entrepreneur exceptionnel», qui «fut constamment en avance sur son temps» et Arnaud Montebourg, un «défenseur du patriotisme industriel». Le Medef a déploré «une immense perte», tandis que le président socialiste de Midi-Pyrénées, Martin Malvy, évoquait le «deuil de toute une région».

Décédé samedi matin, des suites d'une longue maladie, à son domicile de Lavaur, dans le Tarn, il a montré toute sa carrière un attachement viscéral au Tarn, veillant à ce que les Laboratoires Pierre Fabre y restent ancrés.

C'est à Castres - sa ville de naissance, où l'entreprise a encore son siège social -, que ce s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant