Pierre et Vacances: Vers un nouveau cycle de croissance ? Opinion Achat

le
0
Cours (clôture au 15/10/13) Target Price
17.22 Eur 21.30 Eur (+ 23.7%)
Un exercice 2012/13 impacté par de fortes charges de restructuration

Au titre de l'exercice 2012/13, Pierre & Vacances devrait selon nous afficher un recul marqué de son chiffre d'affaires (-10,1 % yoy), impacté principalement par le repli de l'Immobilier (-49,4 % yoy), l'exercice 2012/13 n'ayant pas bénéficié de livraisons de projets d'envergures. Le pôle Tourisme devrait, quand à lui, afficher une légère progression (+1,0 % yoy). Du point de vue de la rentabilité, le groupe devrait être mesure sur l'exercice d'atteindre son break even, avec un ROC 2012/13 que nous estimons, de manière prudente, à 1,0 M¤. Compte tenu des restructurations opérées par le groupe afin de gagner en rentabilité et de mener à bien son plan d'économie (de 25 M¤ sur 2012/13), le groupe devrait supporter plus de 27 M¤ de charges de restructuration. Ainsi, nous estimons que la ROP devrait ressortir négatif sur la période, à -26,6 M¤.

Un plan WIN 2016 devant permettre de retrouver un cycle de croissance rentable...

Afin de retrouver une dynamique de croissance rentable, Pierre & Vacances a mis en place un ambitieux plan (WIN 2016), visant à redynamiser les ventes du Tourisme et à permettre au groupe d'atteindre une MOC de l'ordre de 5,0 % à horizon 2016. Ce plan en 4 axes (1/ augmenter la visibilité, 2/ accélérer la croissance, 3/ retrouver une rentabilité durable et 4/ renforcer le management opérationnel), devrait, selon nous, permettre au groupe d'amorcer un nouveau cycle de croissance et de rentabilité sur le moyen terme.

...mais dont les objectifs nous semblent ambitieux

Le plan WIN 2016 mis en place par le groupe est, selon nous, pertinent, mais nous semble ambitieux au regard de l'objectif de rentabilité fixé, à savoir atteindre une MOC de 5,0 % à horizon 2016 (niveau de MOC antérieur à l'exercice 2008/09). Les difficultés à régler, notamment en ce qui concerne les destinations mer et la baisse de l'attractivité des programmes immobiliers auprès des particuliers (incitations fiscales rabotées), pourraient selon nous limiter l'appréciation de la rentabilité du groupe. Dans ces conditions, nous adoptons des hypothèses de MOC prudentes à court et moyen termes.

Une amélioration de tendance attendue à court terme : Opinion Achat

Nous initions la couverture de Pierre & Vacances avec une Opinion Achat et ce, compte tenu de 1/ l'amélioration de tendance que nous attendons sur 2013/14 et 2/ de la volonté du management d'optimiser le business model de Pierre & Vacances afin de retrouver un cycle de croissance rentable. Bien que, selon nous, le plan stratégique ne règle que partiellement certaines difficultés, la valorisation actuelle du titre ne reflète pas le positionnement de leader du groupe ni sa capacité à retrouver le chemin d'une croissance rentable. Selon notre modèle (DCF et Comparables) établi au titre de notre initiation de couverture, la valorisation de Pierre & Vacances ressort à 21,30 EUR par titre, soit un potentiel d'upside non négligeable de +23,7 %. Opinion Achat.

Thomas DELHAYE
Analyste Financier
tdelhaye@genesta-finance.com
01.45.63.68.88

Pierre et Vacances: Vers un nouveau cycle de croissance ? Opinion Achat
Pierre et Vacances: Vers un nouveau cycle de croissance ? Opinion Achat


Pour lire l'analyse complète, cliquez ici

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant