Pierre Condamin-Gerbier est toujours incarcéré en Suisse

le
1
Selon l'hebdomadaire helvétique Bilan , le financier de 42 ans qui a transmis à la justice française une liste de quinze personnalités politiques est «un messie en France et un imposteur en Suisse».

Lausanne

Trois ministres étaient entendus mardi par la commission d'enquête dans l'«affaire Cahuzac». Le 3 juillet, c'était à Pierre Condamin-Gerbier de témoigner devant cette même commission. Employé entre 2006 et 2010 par Reyl et Cie, l'établissement genevois qui a hébergé les avoirs de Jérôme Cahuzac, ce financier de 42 ans a déclaré sous serment avoir transmis à la justice une liste de quinze personnalités politiques qui, selon lui, détiennent un compte en Suisse.

Deux jours plus tard, à son retour en terre helvétique, il était interpellé et placé en détention provisoire. «Le juste est emprisonné, c'est incroyable!», réagissait hier dans Le Temps le député UDI Charles de Courson, qui préside cette commission parlementaire. En Suiss...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le mardi 16 juil 2013 à 22:08

    N'importe quel malfrat qui dit pouvoir dénoncer des français ayant un compte en Suisse est maintenant pris pour un héros... En fait il n'a rien a dire et reste un malfrat, la Suisse elle a une vraie justice...