Pierre Botton présente sa prison modèle

le
0
Il veut construire un établissement atypique avec travail obligatoire et présence de l'armée.

Derrière chaque détail de la maquette géante qui envahit tout l'espace de son bureau, il faut chercher un petit bout du parcours de Pierre Botton. Ce plan que l'ancien détenu célèbre pour avoir financé la campagne de son ex-beau père Michel Noir caresse du bout des doigts, représente... une prison. Mais une prison du troisième type pourrait-on dire.

Dans ses rêves les plus fous, Pierre Botton, chargé l'an dernier d'une mission sur l'amélioration des conditions de détention par le ministère de la Justice, a dessiné un village de petits cabanons de bois, aux fenêtres non grillagées, disséminés dans un espace vert. Puis il a trempé un instant sa plume dans l'encre des souvenirs pour tracer les contours d'un gymnase - les établissements pénitentiaires disposent généralement d'équipements sportifs.

Ensuite sont apparus, dans le désordre: une salle de spectacle, un espace de restauration rapide, une mini-Fnac, une antenne de Pôle emploi, un coiffeur, un super

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant