Pictet lance son premier long/short actions au format OPCVM III

le
0
(NEWSManagers.com) -

Avec le fonds luxembourgeois Corto Europe, Pictet lancera le 12 avril son premier fonds actions long/short coordonné qui sera géré selon un processus et une philosophie d'investissement similaires à ceux du Pictet Corto European Ltd (230 millions d'euros) enregistré aux îles Caïman. L'agrément de la CSSF a été délivré le 17 mars.

La capacité de ce fonds à liquidité hebdomadaire (avec notification de 5 jours ouvrables) sera limitée à 250 millions d'euros de nominal compte tenu du fait que l'exposition au marché sera d'environ 1,9 fois, avec l'effet de levier et la partie " short" , explique Philippe Sarreau, l'un des gérants du fonds. L'objectif consiste à dégager une performance de l'ordre de 15-20 % avec une volatilité de 7-8 %, donc inférieure de moitié à celle du benchmark (MSCI Europe TR).


Dans des conditions de marché normal, le fonds aura entre 60 et 80 lignes " longues" et entre 50 et 70 positions courtes. Les longues se situeront entre 1 et 5 %, les courtes entre 1 et 3 %.

Alors que le fonds original à liquidité mensuelle lancé le 1er août 2006 est désormais détenu à 80 % par des investisseurs américains, la nouvelle version coordonnée vise plus particulièrement les clients européens.


Le Corto Europe affichera un biais de moyennes capitalisations avec à fin février pour le Corto European Ltd environ 24 % de capitalisations inférieures au milliard d'euros et 35 % de titres avec des capitalisations comprises entre 1 milliard et 5 milliards d'euros, parce que sur ces segments Pictet compte trouver de la surperformance à long terme avec des sociétés capables de se réinventer, de découvrir de nouvelles niches, de nouveaux métiers ou de nouvelles façons d'opérer.

Philippe Sarreau est convaincu que même si les coûts d'exécution s'avèrent plus élevés, la version OPCVM III ne perdra pas beaucoup de performance par rapport à son modèle " caïman" parce que la stratégie long/short est la plus facile à répliquer en mode coordonné. Le moteur de performance tient à la capacité d'identifier en amont, prématurément, les sociétés surévaluées tout en sélectionnant les valeurs de sociétés en plein cycle ascendant.

La sélection de valeurs s'opère en fonction de sept critères. En dehors des paris tactiques " longs" et des positions courtes opportunistes, les gérants tendront à privilégier pour les positions longues les sociétés en " croissance émergente" (notamment celles capables d'accroître fortement la rentabilité des capitaux investis, sur la durée) et celles en " croissance établie" , capables en particulier d'améliorer leur rendement des capitaux employés, ou encore celles présentant des actifs sous-évalués. Pour les positions courtes, Pictet sera alerté par une dégradation du modèle commercial ou par une mauvaise utilisation des actifs.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant