Pictet AM : Pictet-Security, la course à la voiture autonome

le
0

La sécurité routière est un enjeu mondial. Selon l'Organisation mondiale de la santé, la route est ainsi la huitième cause de décès et coûte jusqu'à 3% du PNB [1] dans certains pays.

La voiture autonome serait dès lors la solution la plus pertinente. Mercedes-Benz, Volvo et Tesla Motors prévoient d’ailleurs de commercialiser les premiers modèles d'ici 2019-2020 [2]. Toutefois, la prédominance de ces modèles ne semble pas envisageable avant 2030.

Aujourd'hui, les constructeurs traditionnels fabriquent des systèmes de sécurité innovants: freinage d'urgence et régulateur de vitesse automatiques, assistance au stationnement... Ces avancées technologiques attirent des entreprises high-tech, dont Google, qui développe une voiture sans conducteur. Le marché de la conduite assistée ou automatisée devrait atteindre 57 milliards de dollars d'ici 2025[3].

Les législateurs favorisent en outre la diffusion de ces solutions, et la Commission européenne devrait obliger les constructeurs à intégrer dès 2016 un système d'appel automatique («e-call») transmettant en cas d’accident[4] les coordonnées GPS d'un véhicule aux secours.

Retrouvez l'intégralité de cet article en cliquant sur ce lien.

 

Sources :
[1] Source: OMS, Road Traffic Injuries, Factsheet n°358, Mars 2013.
[2] Source: RBC Capital Markets, IHS, Pictet Asset Management
[3] Source: Exane, BNP Paribas, juin 2014
[4] Source: Communiqué de presse de la Commission européenne, juin 2013

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant