Pictet AM : Craintes de déflation exagérées

le
0

Les banques ont passé avec succès les tests de la BCE, rassurant ainsi les investisseurs quant à la qualité de leurs bilans. Elles ont concentré leurs efforts d’assainissement au cours de l’année 2014 et la croissance du crédit, décevante jusqu’à aujourd’hui, peut donc repartir. Le spectre de la déflation s’éloignant, les anticipations du marché quant à la baisse de l’inflation et de la croissance semblent exagérées.

Aux Etats-Unis, la Fed a stoppé son programme d’achat sans conséquence notable sur les niveaux de taux. Le krash obligataire tant craint par certains investisseurs n’a pas eu lieu. Néanmoins, la croissance se renforce et les hausses de salaires s’accélèrent. La première hausse de taux se rapproche également, et les marchés obligataires gouvernementaux devraient en souffrir.

Les marchés émergents bénéficient désormais des rendements les plus attrayants du marché. La baisse des matières premières et le resserrement probable de la politique monétaire américaine conduit toutefois à être sélectif. Les Philippines et le Mexique ont les meilleurs fondamentaux.

Retrouvez l'intégralité de la "lettre obligataire" de Pictet Asset Management en cliquant sur ce lien

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant