Pics de pollution : les écoles sont aussi en alerte

le
0
Pics de pollution : les écoles sont aussi en alerte
Pics de pollution : les écoles sont aussi en alerte

Le ministère de l'éducation nationale a rappelé hier aux autorités académiques des régions concernées par le pic de pollution aux particules fines les recommandations sanitaires établies par le Haut conseil de la santé publique. Il leur a demandé de relayer activement cette information auprès des chefs d'établissement et directeurs d'école.

"Compte tenu de la persistance du pic de pollution de l'air, le ministère maintient ses recommandations aux chefs d'établissement et aux directeurs d'école jusqu'à la fin de l'épisode de pollution. Sur la base de ces recommandations, il est demandé d'éviter, pour les élèves, pendant l'épisode de pollution, les activités physiques et sportives intenses (qui obligent à respirer par la bouche), en plein air ou à l'intérieur. D'une façon générale, il convient de privilégier les activités calmes et de réduire les activités à l'extérieur. Une attention particulière doit être portée aux enfants les plus jeunes ou sensibles (sujets asthmatiques, souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires)" précise ainsi le ministère de l'éducation nationale. "Il est donc demandé aux recteurs une vigilance particulière dans le relais de l'information auprès des chefs d'établissements et directeurs d'écoles pour qu'ils mettent en oeuvre les recommandations qui découlent du niveau d'alerte signalé par les préfectures de zone."

Lire : Santé : comment protéger votre

(...) Lire la suite de l'article
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant