Pic de pollution: vers des mesures plus contraignantes à Paris

le
0
Depuis le 1er janvier, les seuils d'alerte ont déjà été dépassés 26 fois dans l'agglomération parisienne.

Le Vélib' et le footing peuvent-ils nuire à la santé des Parisiens? Oui, lorsque la qualité de l'air laisse à désirer. La preuve, c'est que les autorités n'hésitent pas à recommander ces derniers jours de «privilégier les activités calmes et d'éviter les activités physiques intenses». Une mesure, parmi d'autres, à laquelle les Franciliens risquent de devoir s'habituer.

La pollution atmosphérique qui touche actuellement l'Ile-de-France doit en effet perdurer jusqu'à mercredi. Au moins. Pire: depuis le début de l'année, 26 jours de dépassement des seuils autorisés ont déjà été comptabilisés.

«Cette succession de pics de pollution qui s'installe dans la durée, c'est une première en France», s'inquiète Denis Baupin, l'adjoint au maire de Paris chargé du développement durable. «En réalité, relativise le préfet Martine Monteil, secrétaire générale de la zone de défense et de sécurité de Paris, le déclenchement plus fréquent des alertes résulte d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant