Pic de pollution : tout savoir sur la circulation alternée

le
0
Pic de pollution : tout savoir sur la circulation alternée
Pic de pollution : tout savoir sur la circulation alternée

Après plusieurs jours de pollution, la circulation alternée va être mise en place ce lundi dès 6 heures, comme l'a annoncé Anne Hidalgo ce samedi. Qui sera concerné ? A quelles conditions ? Que risqueront les conducteurs obstinés ? Quelles sont les exceptions ? 

Alors que les transports publics seront gratuits, seuls les véhicules dont la plaque d'immatriculation se termine par un chiffre impair pourront circuler puisqu'il s'agit du lundi 23 mars. Le dispositif comprend toutefois plusieurs dérogations. Revue de détails. 

QUESTION DU JOUR. Pollution : la circulation alternée est-elle à vos yeux la bonne solution?

Quels sont les véhicules concernés ?

Tous les véhicules légers (voitures, scooters et motos), y compris ceux équipés d'un pot catalysé (qui polluent moins) avec une plaque impair ont le droit de circuler. 

Où la mesure s'applique-t-elle ? 

La circulation alternée sera en cours à Paris et dans les 22 communes suivantes:

- dans les Hauts-de-Seine : Montrouge, Malakoff, Vanves, Issy-les-Moulineaux, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Levallois-Perret, Clichy.

- En Seine-Saint-Denis : Saint-Ouen, Pantin, Le Pré-Saint-Gervais, Les Lilas, Bagnolet, Montreuil, Aubervilliers, Saint-Denis.

- Dans le Val-de-Marne : Vincennes, Saint-Mandé, Charenton-le-Pont, Ivry-sur­ Seine, Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly.

A l'exclusion de l'A86 pour les parties des communes concernées qu'elle traverse, l'objectif étant de permettre un «transit routier normal autour de la zone de restriction parisienne, en articulation avec la Francilienne».

Les véhicules interdits à la circulation

Certains véhicules sont interdits à la circulation quel que soit le jour, pair ou impair :

- les poids-lourds (véhicules de plus de 3,5 tonnes) (à l'exception des véhicules d'urgences, des camions frigorifiques, les voitures auto-écoles et les taxis).

- tous les véhicules légers (voitures, scooters et motos) à pot non ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant