PIB francais attendu en hausse de 1% en 2015, puis 1,4% et 1,6%

le
4
LE PIB DE LA FRANCE ATTENDU EN HAUSSE DE 1% EN 2015, PUIS 1,4% ET 1,6%
LE PIB DE LA FRANCE ATTENDU EN HAUSSE DE 1% EN 2015, PUIS 1,4% ET 1,6%

PARIS (Reuters) - La croissance de l'économie française devrait atteindre 1,0% cette année, puis accélérer à 1,4% en 2016 et 1,6% en 2017, estiment en moyenne les économistes interrogés par Reuters.

Globalement conformes aux prévisions du gouvernement (1,0%, 1,5% et 1,5%), cette croissance ne devrait selon eux pas lui permettre de ramener comme prévu le déficit public sous la limite européenne de 3% du PIB fin 2017, mais seulement à 3,1%.

Le programme de stabilité de la France présenté la semaine dernière prévoit que le déficit sera réduit à 3,8% cette année, puis 3,3% l'an prochain et 2,7% fin 2017. [ID:nL5N0X5303]

Les économistes considèrent quant à eux en moyenne qu'il atteindra 3,8% cette année et 3,5% en 2016.

Selon les économistes, le chômage reculerait très légèrement cette année ainsi que l'an prochain, avant une baisse plus marquée en 2017.

L'enquête a été menée du 16 au 21 avril. Les prévisions pour le PIB sont les médianes des prévisions de 34 économistes pour 2015, 34 économistes pour 2016 et huit pour 2017.

(Brian Love, Jean-Baptiste Vey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nestotor le jeudi 23 avr 2015 à 11:12

    pour 1 euro de richesse de plus de créée, 3.8 euros de dette en plus. On tient le bon bout depuis 40 ans. Bref on s'appauvrira que de 2.8 euros pour 100 euros de produits cette année.

  • lleonar2 le mercredi 22 avr 2015 à 17:06

    quand on sait que la masse salariale des fonctionnaires compte dans le PIB , on comprend pourquoi il augmente avec les emplois aidés dans les collectivités

  • d.e.s.t. le mercredi 22 avr 2015 à 15:17

    Il est tellement nul qu'il est capable en 2017 d'embaucher des fonctionnaires pour faire baisser le chômage, alors que nous avons déjà un million de fonctionnaires inutiles, par rapport à la plupart de nos voisins , et cela pour un gaspillage éhonté de 60 MILLIARDS D'EUROS PAR AN!

  • goufio2 le mercredi 22 avr 2015 à 14:49

    Quand on n'a pas la moyenne à l'école on redouble ou on change d'orientation, cela fait 3 ans que ce gouvernement n'a pas la moyenne dont acte

Partenaires Taux