Phrase du jour : «SFR n'est pas visé»

le
0

(lerevenu.com) - Les dirigeants de Vivendi ont engagé une revue stratégique des activités, en vue de la cession de plusieurs filiales, particulièrement dans les télécom.

Des sources proches du groupe ont ainsi indiqué à l'agence Reuters que Vivendi examinait quatre offres préliminaires d'un montant de plus de 6 milliards d'euros pour la filiale brésilienne de télécom GVT.

Stéphane Roussel, PDG de SFR, a néanmoins précisé que «ce n'est pas parce qu'on réfléchit sur certaines autres parties de Vivendi que SFR est visé». 
 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant