Phrase du jour : «La France n'aime pas ses grandes entreprises»

le
0

(lerevenu.com) - En France, les grands groupes, rappelle, le banquier, sont 250 environ, et «ils représentent un quart de l'emploi total des entreprises, un tiers de la valeur ajoutée, la moitié des exportations de notre pays et plus de 60% des dépenses de recherche». Jean Peyrelevade réfute l'argument selon lequel les grandes entreprises paient moins d'impôt (13% de leurs profits, selon le Conseil des prélèvements obligatoires) que les petites (25 à 30%).

Le banquier propose donc d'établir «pour les grands groupes français fortement internationalisés, le montant de leurs impôts consolidés payés respectivement en France et à l'étranger et rapprocher ces deux chiffres des profits consolidés des mêmes origines. Ainsi calculerait-on des taux d'imposition vraiment significatifs».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant