Phrase du jour «C'est très difficile de geler les tarifs»

le
0

(lerevenu.com) - Cet organisme rattaché au Premier ministre a écrit qu'un «consensus émerge aujourd'hui sur le maintien de prix du pétrole élevés (supérieurs à 100 dollars le baril) et volatils dans les années à venir (...), amplifiant pour la France les effets négatifs sur la croissance économique d'une facture pétrolière (plus de 49 milliards d'euros en 2011) qui pèse de plus en plus lourd dans notre déficit commercial». Jean-Marc Ayrault a précisé que le gouvernement étudiait de nouvelles mesures à mettre en ?uvre dans trois mois, à l'issue du dispositif transitoire destiné à contenir la hausse des prix du carburant.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant