PHOTOS. À Paris, l'église qui bénit les animaux !

le
0
Mgr Philippe bénissant un dromadaire, dimanche dernier, en l'église Sainte-Rita, dans le 15e arrondissement de Paris.
Mgr Philippe bénissant un dromadaire, dimanche dernier, en l'église Sainte-Rita, dans le 15e arrondissement de Paris.

Devant l'église Sainte-Rita, dans le 15e arrondissement de Paris, certains fidèles ont dû se pincer pour le croire : avachis sur un tapis persan, un dromadaire et un alpaga jouent les vedettes ce dimanche 3 novembre en s'empiffrant de bottes de foin. À côté d'eux, attachés aux grilles de l'édifice religieux, un poney, un bouc et une chèvre angora complètent cette drôle de ménagerie.

Ni échappés d'un zoo ni enlevés par des fêtards avinés, ces animaux attendent seulement leur tour pour être bénis. Dans quelques minutes, ils défileront dans la nef de cette église catholique gallicane et s'avanceront jusqu'à l'autel pour y recevoir la bénédiction de l'archevêque, Mgr Dominique Philippe. Pour leurs propriétaires, venus spécialement de Bourges (Cher), cette messe pour animaux, l'une des plus anciennes de France, est une tradition : "Je viens chaque année à Paris avec quelques-unes de mes bêtes, confie M. Chapelier. J'en ai plus de 80 dans mon élevage : des autruches, des chevaux, des sangliers, des biches. Beaucoup ont déjà été bénis à Sainte-Rita. Cela amuse et cela impressionne toujours ce genre d'animaux dans une si petite église."

"J'ai déjà béni un serpent, un singe et un lionceau..." Fervent défenseur de la cause animale, Mgr Philippe transforme chaque année sa paroisse en arche de Noé. Chaque premier dimanche de novembre, des meutes de chiens et de chats, des nuées d'oiseaux et des dizaines de rongeurs en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant