Philips tourne la page de l'électronique grand public

le
0

Le groupe néerlandais dit adieu à ses téléviseurs et à sa hi-fi pour se concentrer sur la santé et l'éclairage.

«C'est la fin d'une époque», comme le résume sobrement Frans Van Houten, le PDG de Philips, en marge des résultats du groupe. En 2013, Philips est revenu dans le vert, avec un bénéfice de 1,17 milliard d'euros contre une perte de 30 millions un an plus tôt, avec un chiffre d'affaires de 23,3 milliards d'euros (+ 3 %).

Le groupe néerlandais a cédé la participation qu'il détenait encore dans les téléviseurs, laissant au chinois TPV la charge d'exploiter le nom de Philips dans ce secteur, moyennant le paiement d'une redevance pour l'exploitation de la marque. «Philips n'aura plus à supporter les risques liés à ce marché en décroissance», résume Frans Van Houten. Mais il percevra un bonus si les ventes s'améliorent. Parallèlement, le groupe travaille à la cession de sa division audio, rebaptisée Woox, et dont l'activité n'est plus consolidée. Une p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant