Philips lance une brosse pour le visage

le
0
Après L'Oréal, c'est au tour du groupe néerlandais de s'engouffrer dans ce marché estimé à 6,7 millions d'euros.

C'est peut-être un des effets de la crise. Les consommateurs ont de plus en plus envie de prendre soin d'eux, à domicile si possible. Cette préoccupation fait le bonheur des spécialistes du petit électroménager qui ne cessent d'inventer de nouveaux appareils dédidés à la beauté, au bien-être... Et qui ont en outre l'avantage - pour les industriels - d'être relativement onéreux et donc générateurs de fortes marges. Autre avantage de ces petits gadgets innovants pour les grandes marques, la concurrence, particulièrement asiatique, est moins rude. Ce qui permet notamment aux groupes européens de rester maîtres de ces marchés pendant quelques années.

Conséquence, les nouveaux segments de produits se multiplient. Philips a réussi un premier pari avec ses épilateurs à lumière pulsée, Luméa, lancés il y a trois ans. Le groupe en a vendu quelques 50....



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant