Philippot conserve son immunité européenne face au Qatar

le
0
    STRASBOURG, 2 février (Reuters) - Le Parlement européen a 
refusé mardi de lever l'immunité parlementaire de Florian 
Philippot, vice-président du Front national, visé par une 
plainte en diffamation du Qatar qu'il avait accusé de financer 
"l'islamisme qui tue". 
    Le Parlement a estimé que le parlementaire avait tenu les 
propos litigieux dans l'exercice de ses fonctions et qu'ils 
relevaient de son droit à exprimer des opinions "sur la 
politique extérieure de l'Union européenne et d'Etats tiers". 
    Le numéro deux du parti de Marine Le Pen avait porté ces 
accusations contre le Qatar dans plusieurs médias après les 
attentats de janvier 2015 en France. 
    La demande de levée de son immunité avait été transmise à 
Strasbourg par le ministère de la Justice dans le cadre de la 
procédure judiciaire instruite par le tribunal de grande 
instance de Nanterre.  
 
 (Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant