Philippines : les ONG, mobilisées, appellent aux dons

le
0
Philippines : les ONG, mobilisées, appellent aux dons
Philippines : les ONG, mobilisées, appellent aux dons

Mobilisées depuis 48 heures, les ONG appellent les Français à les soutenir pour pouvoir agir auprès des victimes du typhon Haiyan qui a fait plus de 10 000 morts aux Philippines et se dirige vers le Vietnam.

Action contre la faim estime que «si la population philippine est habituée au passage de tempêtes, des vents atteignant les 315 km/heure et des vagues de trois mètres de haut ont fait de ce typhon le plus puissant de l'année 2013 et le plus violent depuis des décennies». L'enjeu pour l'ONG est «d'éviter que des épidémies se propagent par des contaminations d'eau et de mauvaises conditions d'hygiène», explique Bruno David à Paris. «On a une centaine de personnes sur place, elles-mêmes affectées par la crise. Les routes sont coupées, les télécommunications ne passent plus», poursuit-il. ACF a affrété un avion avec «des kits permettant aux gens de rendre leur eau potable et de maintenir un niveau d'hygiène suffisant et des biscuits énergétiques». L'organisation lance un appel aux dons sur son site.

Le Secours populaire indique dans un communiqué qu'il «met tout en ?uvre pour activer tous ses réseaux en Europe et dans le monde pour épauler les associations partenaires en Asie». Il invite ceux qui souhaitent soutenir ses initiatives à adresser un don financier en précisant «Urgence Typhon Haiyan» aux comités et fédérations du SPF ou au Secours populaire français 9/11, rue Froissart BP 3303 - 75123 Paris Cedex, ou encore sur son site Internet.

La Croix-Rouge française, également, «s'apprête à déployer une équipe de réponse aux urgences (ERU) spécialisée dans la prise en charge de victimes de catastrophes naturelles, en soutien à la Croix-Rouge philippine déjà fortement impliquée sur place». La Croix-Rouge lance un appel à don qui peut être effectué sur son site ou par chèque Croix-Rouge française «Urgence typhon Haiyan» - 75 678, Paris cedex 14.

Médecins du Monde annonce pour sa part ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant