Philippines-Des heurts avec Abou Sayyaf font dix morts-armée

le
0
    MANILLE, 31 décembre (Reuters) - Des commandos philippins 
entraînés par les Etats-Unis ont tué dix combattants du groupe 
islamiste Abou Sayyaf, a annoncé jeudi un porte-parole de 
l'armée dans le cadre d'une opération visant à libérer les 
otages étrangers détenus par ce groupe. 
    Les affrontements ont opposé l'armée à environ 300 
combattants d'Abou Sayyaf mercredi soir sur l'île de Jolo. 
    Le groupe s'est ensuite dispersé et s'est retiré à 
l'intérieur de l'île, a indiqué le porte-parole de l'armée. 
Quinze islamistes ont également été blessés. Chez les commandos 
philippins, la bataille a fait huit morts et blessés. 
    Abou Sayyaf détient deux Canadiens, un Néerlandais, un 
Norvégien et un Japonais, a indiqué le porte-parole. 
    Le mois dernier, un otage malaisien a été décapité, ce qui a 
amené le président philippin Benigno Aquino à ordonner 
l'intensification des opérations contre les rebelles. 
    Il y a deux semaines, 13 rebelles d'Abou Sayyaf ont été tués 
lors de combats sur l'île de Basilan, tandis que 14 personnes 
sont mortes la veille de Noël dans une attaque sur Mindanao 
menée par un autre groupe de rebelles musulmans, les Combattants 
Bangsamoro de la liberté islamique. 
    En mars dernier, le gouvernement philippin a conclu un 
accord de paix avec le Front Moro islamique de libération, 
principal groupe rebelle musulman, promettant l'autonomie dans 
le sud du pays. La trêve a mis fin à 40 ans de combats qui ont 
fait 120.000 morts et deux millions de déplacés. 
    Mais les groupes Abou Sayyaf et Bangsamoro sont opposés à 
l'accord de paix. Ils veulent établir un Etat islamique dans le 
sud des Philippines. 
    Longtemps présenté comme ayant des liens avec Al Qaïda et 
ses affiliés en Asie du Sud-Est, Abou Sayyaf a récemment fait 
allégeance à des combattants de l'EI en Irak et en Syrie. 
 
 (Manuel Mogato; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant