Philippe Verdon, un aventurier malchanceux

le
0
Le Français a été enlevé le 24 novembre 2011 dans le sud-Mali en compagnie d'un autre Français, Serge Lazarevic. La nouvelle de sa mort n'a pas été confirmée par les autorités françaises.

Philippe verdon et Serge Lazarevic s'étaient présentés au Mali comme géologue et ingénieur. Mais, jusqu'à aujourd'hui, les raisons de leur présence à Hombori sont restées floues. Officiellement, leur nom figurait sur l'ordre de mission d'une entreprise malienne de construction. Ses ravisseurs prétendent aujourd'hui l'avoir tué en raison de ses activités d'espionnage. Une version démentie par une source à la DGSE: «L'homme n'a jamais fait partie des services secrets français.»

Un côté barbouze que Philippe Verdon a toujours nié. Réformé de l'armée en 1980, il n'a d'ailleurs jamais porté les armes. L'homme se voyait plutôt en Indiana Jones, aventurier baroudeur, à la recherche de la bonne affaire. Une vision romantique que confirmait son ami Bob Denard. L'ex-mercenaire, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant